Usinage Commande Numérique Définition

24 avril 2007

micron11.jpgL’usinage est une famille de techniques de fabrication de pièces mécaniques. Le principe de l’usinage est d’enlever de la matière de manière à donner à la pièce brute la forme voulue, à l’aide d’une machine-outil. Par cette technique, on obtient des pièces d’une grande précision. Lors de l’usinage d’une pièce, l’enlèvement de matière est réalisé par la conjonction de deux mouvements relatifs entre la pièce et l’outil : le mouvement de coupe (vitesse de coupe) et le mouvement d’avance (vitesse d’avance). 

Il existe deux manière de générer la surface recherchée : par travail de forme ou par travail d’enveloppe. Dans le cas du travail de forme c’est la forme de l’outil qui conditionne la surface finalement obtenue. Dans le cas du travail d’enveloppe, c’est la trace de l’arête de l’outil qui travaille (le point générateur) qui donne la surface finale. De nos jours, des machines à commandes numériques, c’est-à-dire asservies par un système informatique, permettent d’automatiser partiellement ou totalement la procédure. 

Dans le domaine de la fabrication mécanique, la commande numérique désigne l’ensemble des matériels et logiciels ayant pour fonction de donner les instructions de mouvements à tous les organes d’une machine-outil : 

  • l’outil (ou les outils) d’usinage (fraise, foret, laser, jet d’eau, etc.) équipant la machine, 
  • les organes où sont fixées les pièces, 
  • les systèmes de magasinage et de changement d’outil, 
  • les dispositifs de changement de pièce, 
  • les mécanismes connexes, pour le contrôle ou la sécurité, l’évacuation des copeaux 

  

Fraisage Définition

24 avril 2007

Le Fraisage est un procédé d’usinage par enlèvement de matière. Il se caractérise par le recours à une machine-outil : la fraiseuse. L’outil classiquement utilisé est la fraise. 

Fraiseuse à commande numérique En fraisage, l’enlèvement de matière – sous forme de copeaux – résulte de la combinaison de deux mouvements : rotation de l’outil de coupe d’une part, et avance de la pièce à usiner d’autre part. 

La fraiseuse est particulièrement adaptée à l’usinage de pièces prismatiques et permet également, si la machine est équipée de Commande Numerique, de réaliser tout type de formes mêmes complexes.  Les fraiseuses actuelles sont fréquemment automatisées (fraiseuses à commande numérique et centres d’usinage). La programmation numérique de ces machines nécessite le recours à des interfaces logicielles, pour une part embarquées sur la machine elle-même (Directeur de Cde Numérique), et pour une autre part, extérieure à la machine (PC + progiciels fabrication assistée par ordinateur 2D et 3D) . Dans l’industrie, les ouvriers fraiseurs qualifiés effectuent fréquemment des travaux de tournage complémentaires.   

Electro-Erosion Définition

24 avril 2007

fil1.jpg

L’Electro-Erosion appelé aussi EDM (Electrical Discharge Machining), est un procédé d’usinage qui consiste à enlever de la matière dans une pièce en utilisant des décharges électriques. On parle aussi d’usinage par étincelage. Cette technique se caractérise par son aptitude à usiner tous les matériaux conducteurs de l’électricité : (métaux, alliages, carbures, graphites, etc.) quelle que soit leur dureté. Pour usiner par électro-érosion, quatre éléments sont nécessaires : ·                

  •      une électrode ·                 
  •    une pièce 
  • un diélectrique
  •  de l’Electricité

Il existe 3 types d’usinage par électroérosion : ·                   

  l’électro-érosion par enfonçage dans laquelle une électrode de forme complémentaire à la forme à usiner s’enfonce dans la piéce ;  ·l’électro-érosion par fil où un fil conducteur animé d’un mouvement plan et angulaire découpe une pièce suivant une surface réglée ; ·                    

 le perçage rapide utilise une électrode tubulaire pour percer les matériaux très durs. L’électro-érosion est particulièrement adaptée à la réalisation des empreintes des moules pour l’injection.

 Récupérée de « http://fr.wikipedia.org/«